Contrôle d'autoimmunité - décembre 2008



1/ Sérum N°1
  • Le sérum de Madame X est celui d’une patiente présentant une sclérodermie systémique. L’Ac antinucléaire, mis en évidence par l’ensemble des participants, montre un aspect de fluorescence allant de homogène à moucheté fin. La région chromosomique des cellules en mitose est positive. Un marquage du nucléole est signalé dans la moitié des cas. Cette alternance d’aspects homogène et moucheté fin est en faveur d’un Ac anti-scl70, encore décrit comme ayant une fluorescence homogène flou donnant un aspect dépoli.

    La recherche d’Ac anti-Scl70 est positive par l’ensemble des techniques (immunodiffusion, immunodot). 7 participants ont identifié un Ac anti-ADNn. Notre résultat (par RIA) était négatif. Cependant, nous avons un suivi de 2 ans pour cette patiente et des Ac anti-ADNn au seuil de positivité (par technique RIA) étaient présent il y a 2 ans.

    La recherche des Ac anti-SS-B (identifié par 6 participants) a toujours été négative chez cette patiente. Certains dots peuvent donner de fausses positivité avec l’Ag SS-B et la présence d’Ac anti-SS-B sans Ac anti-SS-A est exceptionnelle.

    D’un point de vue clinique, Madame X présente un syndrome de Raynaud, une nécrose digitale et une modification de la peau qui évoquent une sclérodermie systémique.
  • voir image




2/ Sérum N°2